Particle Tracing Module

Pour Etudier l'Interaction entre Particules et Champs

Particle Tracing Module

Des particules sont injectées à partir d'un ensemble de buses d'injection, avec un cône d'angle de 15 degrés, dans une chambre de dépôt chimique en phase vapeur. Au départ, les particules ont suffisamment d'inertie pour suivre leur trajectoire d'origine, mais la force de trainée finit par les obliger à suivre l'écoulement du gaz qui sort de l'orifice d'échappement.

Etendez les Fonctionnalités de l'Environnement COMSOL à l'aide du Suivi de Particules

Le Particle Tracing Module étend les fonctionnalités de l'environnement COMSOL pour permettre de calculer les trajectoires des particules dans un liquide ou un champ électromagnétique, notamment dans le cadre d'interactions particule-particule et particule-champ. Pour calculer les champs induisant le mouvement de particules, vous pouvez intégrer au Particle Tracing Module un modèle propre à une application, et ce, en toute transparence. Les particules peuvent ou non avoir une masse. Leur mouvement est régi par les lois de Lagrange, Newton et Hamilton tirées de la mécanique classique. Des conditions aux limites peuvent être appliquées aux particules sur les parois de la géométrie afin de laisser les particules s'immobiliser, adhérer, rebondir, disparaître et se réfléchir de manière diffuse. L'utilisateur peut également définir des conditions aux parois où la vitesse des particules après une collision est typiquement une fonction de la vitesse des particules incidentes et du vecteur normal aux parois. Des particules secondaires, libérées lorsque les particules incidentes heurtent une paroi, peuvent être définies. Le nombre de particules secondaires et leur fonction de distribution de la vitesse peuvent être des fonctions de la vitesse des particules primaires et de la géométrie des parois. Les particules peuvent aussi adhérer à une paroi selon une expression arbitraire ou une probabilité de collision. Il est également possible d'ajouter d'autres variables au modèle pour calculer des quantités, telles que la masse, la température ou la rotation des particules.

Les particules peuvent être uniformément libérées sur les frontières et les domaines selon le maillage sous-jacent, une grille ou une expression arbitraire. Diverses forces prédéfinies sont disponibles pour décrire précisément comment les particules interagissent avec les champs. Vous pouvez ajouter des forces arbitraires en les définissant à l'aide d'une expression adéquate. Vous pouvez également modéliser l'interaction entre les particules et les champs (interaction particule-champ) et l'interaction entre les particules (interaction particule-particule).

Modeling Inertial Focusing in Straight and Curved Microfluidic Channels

A Smooth Optical Surface in Minutes

Modeling of Laminar Flow Static Mixers

Einzel Lens

Luneburg Lens

Particle Trajectories in a Laminar Static Mixer

Ion Cyclotron Motion

Modeling Diffusion with the Particle Tracing Module

Rotating galaxy

Ideal Cloak