6 mars 2018 Paris09:00 - 17:00

Back to Events Calendar

Rejoignez nous, mardi 6 mars à l'Espace St Martin à Paris, pour cette journée gratuite entièrement dédiée à la simulation numérique multiphysique.

Les objectifs de cette journée sont :

  • Découvrir les nouveautés de la version 5.3a de COMSOL Multiphysics.
  • Echanger sur vos besoins.
  • Vous former pour gagner en efficacité dans la réalisation de vos projets.

Pour vous inscrire, merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous. Attention le nombre de places est limité. L'ensemble des présentations se fera en français.

Schedule

9h00
Accueil
9h30

L'offre COMSOL comprend 2 produits : COMSOL Multiphysics® et COMSOL Server™. COMSOL Multiphysics® vous permet de développer vos modèles en simulation multiphysique, et COMSOL Server™ de déployer largement des applications de simulation en direction de vos collègues, clients et contacts.

Nous verrons aussi comment mettre en place un modèle dans COMSOL Multiphysics®, en procédant de façon optimale pour s'assurer d'un temps maitrisé de mise en œuvre et de résolution. Et conclurons par la création d'une application, avec l'Application Builder, un outil intégré à COMSOL Multiphysics®.

10h00

Nous verrons ici les apports majeurs de la version 5.3a des logiciels COMSOL® , à la fois sur des aspects généraux, géométrie, maillage, résolution, post-traitement et sur des physiques variées. Citons rapidement la possibilité de copier/coller les interfaces de physique ou les composants entiers entre différents modèles, l'amélioration des méthodes de modèles, les alliages à mémoire de forme, les éléments de frontière pour l'acoustique et la magnétostatique, des nouveautés pour la réduction de modèles, et plus encore.

10h15
Pause
10h45

Qualification physique du logiciel COMSOL Multiphysics pour la modélisation de modules thermoélectriques

Afin de pouvoir dimensionner des modules thermoélectriques à l’aide de la modélisation numérique avant d’engager des campagnes d’essais, il est nécessaire de s’assurer que les modélisations numériques prédisent correctement le comportement de ces modules. Dans cette optique, AREVA Projets a engagé une démarche de qualification physique du logiciel COMSOL Multiphysics pour la modélisation de modules thermoélectriques. Cette démarche consiste à vérifier la bonne représentativité physique des résultats fournis par le logiciel COMSOL Multiphysics sur des modules thermoélectriques, par comparaison avec des données issues de constructeurs ou d’articles de recherches scientifiques. Cette présentation mettra en avant comment modéliser l’effet Seebeck et l'effet Peltier avec COMSOL Multiphysics, puis les résultats des différentes études comparatives entre les modélisations et les données constructeurs et mettra enfin en évidence les paramètres d’importance pour mener à bien des études thermoélectriques avec COMSOL Multiphysics.

11h10
Keynote
11h30

Nous examinerons 10 techniques de modélisation qui augmentent l'efficacité de l'implémentation d'un modèle dans COMSOL Multiphysics® , du traitement de la géométrie jusqu'à l'affichage des résultats, en passant par les étapes de définition des physiques, de génération du maillage, de contrôle des solveurs et d'import ou export des données ou rapports.

12h00
Déjeuner / Session Poster / Session Support / Session Démo
14h00

Les variations de température peuvent influencer le fonctionnement de certains dispositifs,par exemple par le biais de propriétés matériaux variables avec la température. Nous décrirons les différents modes de transfert thermique (conduction, convection, rayonnement) et nous verrons dans quels milieux et quelles conditions de température chacun de ces modes doit être pris en compte. Nous étudierons comment les outils présents dans COMSOL Multiphysics® permettent de les calculer avec précision. En particulier, nous considérerons la simulation des écoulements non isothermes et du transfert thermique par rayonnement.

Enfin, nous présenterons les différentes fonctionnalités permettant d'étendre vos simulations en y incorporant les changements de phase ou les transformations irréversibles; ou permettant une définition efficace des transferts thermiques dans les coques, les tissus biologiques, ou les matériaux de construction.

14h45
Pause
15h00

Échelle pertinente de la modélisation mécanique appliquée à la fabrication additive

Il s’agit de travaux de recherche visant à comprendre l’anisotropie de comportement mécanique des pièces de structure fabriquées par impression 3D via le procédé FDM (Fused Deposition Modelling). Un modèle numérique est réalisé sous COMSOL Multiphysics pour prédire l’effet de l’entrelacement des filaments dans le comportement d’un polymère (ABS) . Les résultats validés par l’imagerie et les essais mécaniques révèlent des comportements atypiques expliqués par les défauts d’adhésion entre filaments et la porosité générée par le procédé FDM.

15h25

Modélisation Multiphysique de l'apparition et la disparition de la buée dans le microclimat lunette / visage

La buée est un phénomène qui résulte le plus souvent de la rencontre d’un air humide et d’une surface plus froide. Sur les lunettes de vélos, elle apparaît le plus souvent dans le micro-climat de la zone située entre le visage et les verres et peut présenter une gêne chez le cycliste lors de sa pratique. Afin d’étudier la vitesse d’apparition et de disparition de la buée des lunettes de vélo, un modèle numérique 3D a été conçu avec COMSOL Multiphysics ®. Ce modèle permet également de quantifier l’épaisseur du film d’eau qui se forme sur la face intérieure du verre.

15h45

Les conditions aux limites ont un rôle fondamental dans la construction d'un modèle de simulation. Comme leur nom l'indique, ces conditions représentent l'interaction du système avec son environnement. Elles se doivent de reproduire au mieux l'influence de ce dernier sur l'objet modélisé, car la pertinence des résultats obtenus en dépend.

Un exemple concret illustrant l'importance du choix des conditions aux limites est la modélisation d'une frontière ouverte vers un domaine "infini". Face à cette situation, nous verrons comment choisir judicieusement dans COMSOL Multiphysics® les conditions aux limites permettant de représenter fidèlement le comportement du système, et à l'inverse, comment des conditions inadaptées peuvent dangereusement dégrader la solution.

16h15
Discussions
17h00
Clôture de la journée

COMSOL Day Details

Location

Espace St Martin
199 bis, rue St Martin
Paris 75003
Directions

COMSOL Speakers

Jean-Marc Petit
COMSOL France
Jean-Marc Petit est titulaire d'un doctorat en physique de l'Université d'Orsay effectué au CEA Saclay. Il a ensuite mené des recherches à l'ESRF puis a contribué à la R&D de L'Oréal avant d'intégrer COMSOL France en 2003. Il est maintenant responsable "Business Development".
Eric Favre
COMSOL France
Eric Favre a travaillé dans le domaine de la Magneto-hydro-dynamique après sa thèse de l'INP Grenoble. Il a créé et dirige COMSOL France.
Claire Bost
COMSOL France
Claire Bost a rejoint COMSOL en tant qu'ingénieur de développement thermique en 2014. Avant de commencer à COMSOL, elle a travaillé dans les domaines de la R & D biomédicale et aérospatiale. Claire est titulaire d'un doctorat en mathématiques appliquées de l'Université Joseph Fourier de Grenoble.
Raoul Piquerel
COMSOL France
Raoul Piquerel est titulaire d'un doctorat en physique de l'Université de Grenoble. Après quelques années en tant que chef de projet d'un bureau d'étude en R&D, Raoul a rejoint l'équipe de COMSOL France en 2015. Il est ingénieur technico-commercial.
Colas Joannin
COMSOL France
Colas Joannin a rejoint COMSOL France en 2017 comme ingénieur d'applications. Il est ingénieur diplômé de l'École Centrale de Lyon et a obtenu un doctorat en dynamique non linéaire, réalisé avec le Groupe Safran.
Mickael Gay
Orano
Mickael Gay a obtenu son doctorat à l'Université de Tulane, aux États-Unis, où il a développé une méthode numérique éléments finis d'interactions fluide/structure avec applications dans le domaine biomédical. En 2008, il rejoint le groupe AREVA au sein de l’entité JSPM pour réaliser des études en mécanique des fluides sur les grands projets de pompes primaires EPR™ ou ATMEA1™. En 2011, M. Gay a rejoint SGN (Orano projets) pour travailler dans le domaine de la modélisation physique en mécanique des fluides, thermique et incendie sur de nombreux projets du cycle du combustible nucléaire. En tant qu'expert dans son domaine, M. Gay est également impliqué dans des projets de R&D du groupe Orano, anciennement AREVA, tels que le développement de thermogénérateurs utilisant l'effet Seebeck. EPR et ATMEA1 sont des trademarks du groupe AREVA.
Sofiane Guessasma
INRA
Sofiane Guessasma est chercheur à l’INRA, spécialisé dans la modélisation mécanique des assemblages biopolymères. Il mène actuellement des recherches dans le domaine de la fabrication additive.
Racine Ly
Decathlon
Dr. Racine LY est diplômé d’un master Modélisation et Simulation Multi-Echelle en co-habilitation entre l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et l’université Paris-Est Marne-La-Vallée. Après l’obtention de son diplôme, il poursuit en thèse de doctorat dans la spécialité Mécanique, au Centre National d’Etudes Spatiales - Paris en collaboration avec l’université de Bordeaux. Aujourd’hui, il est Docteur - Ingénieur au sein du laboratoire de confort thermique de SPORTSLAB qui est l’entité R&D de la société DECATHLON. Il travaille sur la conception et le développement des produits sportifs de la société à travers la modélisation et la simulation numérique. La diversité des physiques liées au développement de ces produits, implique le plus souvent une modélisation multiphysique et pour cela, il utilise COMSOL Multiphysics®.

Register for COMSOL Day Paris

COMSOL Access User? Log-in for Faster Registration!

COMSOL France is committed to protecting the privacy of its customers and visitors to its websites. Details concerning our privacy policy may be found here.