Simuler en AC/DC : les Aimants Permanents dans les Moteurs Electriques - Archived

This is a recording of a webinar that originally aired on 23 mai 2019

Retour au Calendrier des Évènements

L'usage d'aimants permanents dans les moteurs électriques est en forte augmentation. Ils permettent de mieux répondre à l'échauffement toujours plus importants des dispositifs classiques, du fait de leur miniaturisation et d'une puissance demandée plus forte. Plus largement, l'électromagnétisme AC/DC recouvre un très grand nombre d'applications comme les transformateurs, les inducteurs, les relais, les alimentations, ou encore les machines électriques. Leur simulation fait intervenir essentiellement l'électromagnétisme basse fréquence, et permet d'optimiser les performances de ces dispositifs.

En particulier, nous montrerons comment définir les matériaux magnétiques (aimants permanents, saturation, hysteresis) et simuler des machines tournantes avec le module AC/DC de COMSOL Multiphysics. Les couplages avec la thermique et la mécanique seront également précisés.

Vous êtes invités à poser vos questions tout au long du webinar.

NB : Ce webinar sera enregistré et disponible en archive sur notre site dès le lendemain de l'évènement.

Inscrivez-vous à l'évènement Simuler en AC/DC : les Aimants Permanents dans les Moteurs Electriques

Un compte COMSOL Access est nécessaire pour vous inscrire à l'évènement Simuler en AC/DC : les Aimants Permanents dans les Moteurs Electriques. Connectez-vous ou créez votre compte.
Mot de passe oublié ?
You have successfully logged in. This page will refresh to complete your event registration.
You have successfully created a new COMSOL Access account. This page will refresh to complete your event registration.

Archived Webinar Details

Présentateurs

Mickael Barsive
COMSOL

Mickaël Barsive a rejoint COMSOL France comme ingénieur d'applications en 2016. Il est titulaire d'un Master en physique subatomique et astroparticules de l'Université de Strasbourg.

Guillaume Huin
COMSOL

Guillaume Huin a rejoint COMSOL France comme ingénieur d'applications en 2016. Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en physique et en nanoscience de Grenoble INP-Phelma, où il s'est concentré sur la microélectronique et l'optoélectronique.