Simuler la Fabrication Additive - Archived

This is a recording of a webinar that originally aired on 22 nov. 2018

Retour au Calendrier des Évènements

Par opposition aux techniques traditionnelles de fabrication par usinage, la fabrication additive consiste en l'ajout séquentiel de différente couches de matériau jusqu'à obtention de la pièce désirée. Le passage de la géométrie CAO au lancement de la fabrication est donc quasi-direct, et le choix des formes accessibles est vaste. Toutefois, il est nécessaire de s'assurer que la pièce obtenue par ce procédé répond au cahier des charges, par exemple en matière de résistance mécanique ou de tolérances géométriques.

Devant la complexité des phénomènes physiques en jeu, la simulation est un atout majeur pour limiter le nombre d'itérations permettant de valider la pièce en amont de la production. Dans ce webinar, nous verrons une approche possible de la simulation de la fabrication additive avec COMSOL Multiphysics, permettant notamment de coupler mécanique des structures, transfert de chaleur et ajout progressif de matière.

Vous êtes invités à poser vos questions tout au long du webinar.

NB : Ce webinar sera enregistré et disponible en archive sur notre site dès le lendemain de l'évènement.

Inscrivez-vous à l'évènement Simuler la Fabrication Additive

Un compte COMSOL Access est nécessaire pour vous inscrire à l'évènement Simuler la Fabrication Additive. Connectez-vous ou créez votre compte.
Mot de passe oublié ?
You have successfully logged in. This page will refresh to complete your event registration.
You have successfully created a new COMSOL Access account. This page will refresh to complete your event registration.

Archived Webinar Details

Présentateurs

Colas Joannin
COMSOL France

Colas Joannin a rejoint COMSOL France en 2017 comme ingénieur d'applications. Il est ingénieur diplômé de l'École Centrale de Lyon et a obtenu un doctorat en dynamique non linéaire, réalisé avec le Groupe Safran.

Guillaume Huin
COMSOL France

Guillaume Huin a rejoint COMSOL France comme ingénieur d'applications en 2016. Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en physique et en nanoscience de Grenoble INP-Phelma, où il s'est concentré sur la microélectronique et l'optoélectronique.