COMSOL Multiphysics®

La Plate-forme Universelle pour la Simulation des Physiques

COMSOL Multiphysics®

Dans la turbine d'un moteur à réaction, la pale du stator est chauffée par les gaz de combustion, induisant des gradients de température qui exercent des contraintes importantes. Pour éviter la fusion de la pale, de l'air frais circule dans un circuit de refroidissement interne.

  • COMSOL Desktop® : Simulation mécanique d'une clé afin de calculer les déformations et les contraintes effectives. COMSOL Desktop® : Simulation mécanique d'une clé afin de calculer les déformations et les contraintes effectives.
  • COMSOL Desktop® : Simulation d'écoulement de fluide et de transport d'espèces chimiques pour un micromélangeur, avec champ de vitesse du fluide et concentration d'espèces. COMSOL Desktop® : Simulation d'écoulement de fluide et de transport d'espèces chimiques pour un micromélangeur, avec champ de vitesse du fluide et concentration d'espèces.
  • COMSOL Desktop® : Simulation électrique d'une électrode de pacemaker, avec tension calculée et distribution du courant. COMSOL Desktop® : Simulation électrique d'une électrode de pacemaker, avec tension calculée et distribution du courant.

Le COMSOL Desktop est un environnement graphique intégré, conçu pour le développement efficace de produits à l'aide de la simulation, grâce à une méthode de travail unifiée pour les applications électriques, mécaniques, fluidiques et chimiques.

Un Outil de Simulation pour les Applications Electriques, Mécaniques, Chimiques et Fluidiques

COMSOL Multiphysics® est une plate-forme logicielle générale qui autorise la modélisation et la simulation des phénomènes physiques à l'aide de méthodes numériques avancées. COMSOL Multiphysics permet de coupler des physiques "simples" ou d'étudier des phénomènes multiphysiques. Pour étendre les simulations possibles, COMSOL Multiphysics comprend plus de 30 modules complémentaires qui offrent des interfaces et des outils spécialisés en génie électrique, mécanique, fluidique et chimique. De plus, des interfaces bidirectionnelles relient vos simulations réalisées dans COMSOL Multiphysics à des logiciels tiers de calcul, de CAO (CAD) et de CAOE (ECAD).

Le COMSOL Desktop®, une Interface de Simulation Intégrée

Le COMSOL Desktop® est un environnement graphique intégré, conçu pour développer efficacement des produits à partir des simulations, en utilisant une méthode de travail unifiée, quel que soit le domaine d'application. Les modules complémentaires s'intègrent en toute transparence à COMSOL Multiphysics et ne modifient en rien l'utilisation du logiciel. L'arborescence du modèle, dans le Constructeur du modèle, offre un aperçu complet du modèle et permet d'accéder à toutes les fonctionnalités (géométrie, maillage, paramètres physiques, conditions aux limites, études, solveurs, post-traitement et visualisations). Avec COMSOL Multiphysics, il devient facile d'étendre les modèles classiques pour un type de physique en modèles multiphysiques permettant de résoudre simultanément des phénomènes physiques couplés. Qui plus est, la mise en oeuvre ne requiert pas de connaissances approfondies en mathématiques ou en analyse numérique.

COMSOL® Puts the Power of Simulation in Your Hands

With COMSOL Multiphysics® FEA software, you can simulate virtually anything you want, thanks to the underlying flexibility that complements the intuitive and easy-to-use COMSOL Desktop® interface.

For instance, in COMSOL Multiphysics®, you are able to arbitrarily include your own equations that may describe a material property, boundary, source or sink term, or even a unique set of partial differential equations (PDEs). You can then create new physics interfaces from the equations you entered. When creating apps with the Application Builder, you can design your own user interfaces based on your models. This user interfaces can be simplified versions of the model or include only some of the input and output fields you want to give the user of the app access to. COMSOL Multiphysics® also includes a COMSOL® API for use with Java® that adds extra flexibility for connecting your COMSOL Multiphysics® models with other applications.

Interfaces Graphiques pour la Modélisation et la Simulation

Retour au Début

Physiques et Interfaces de Modélisation basée sur des Equations

COMSOL Multiphysics est une solution logicielle pour la simulation physique et multiphysique. L'ajout de modules complémentaires, avec des outils spécialisés en génie électrique, mécanique, chimique et fluidique, permet d'étendre la modélisation des phénomènes physiques. COMSOL Multiphysics propose un ensemble d'interfaces physiques de base, pour les domaines les plus courants comme l'analyse en mécanique, les écoulements en régime laminaire, l'acoustique, le transport des espèces diluées, l'électrostatique, les courants électriques, le transfert de chaleur et l'effet Joule. Ces interfaces sont des versions simplifiées de certaines des interfaces physiques proposées dans les modules complémentaires.

La définition d'équations permet de configurer intégralement, à partir d'un ensemble d'interfaces physiques, les simulations mathématiques ou physiques arbitraires qui ne présentent aucune option physique prédéfinie. Plusieurs modèles d'équation différentielle partielle (EDP) facilitent la modélisation des systèmes d'équations linéaires du second ordre ou non linéaires. La définition d'équations auxiliaires permet également de modéliser des équations différentielles d'un ordre plus élevé. De plus, l'utilisation conjointe de ces outils basés sur les équations avec les physiques prédéfinies de COMSOL Multiphysics ou l'un de ses modules complémentaires permet d'effectuer des analyses personnalisées ou de type couplage fort. Grâce à cette fonctionnalité, l'écriture de sous-programmes n'est que rarement nécessaire pour personnaliser les équations, les propriétés matériaux, les conditions aux limites ou les termes source. COMSOL Multiphysics offre également un ensemble de modèles pour les EDP classiques : équation de Laplace, équation de Poisson, équation d’onde, équation de Helmholtz, équation de la chaleur et équation de type convection-diffusion.

Systèmes de Coordonnées

Les utilisateurs apprécient de pouvoir définir tous les systèmes de coordonnées locales dont ils ont besoin. Vous disposez de raccourcis pour les systèmes de coordonnées courants, comme les systèmes de coordonnées cylindriques, sphériques et basés sur les angles d'Euler. De plus, une méthode permettant la création automatique de systèmes de coordonnées facilite la définition des propriétés des matériaux anisotropes le long des formes géométriques courbes. Intégré à COMSOL Multiphysics, cet outil de coordonnées curvilignes peut être appliqué à tout type de physique, comme la conductivité thermique anisotrope dans le transfert de chaleur, les matériaux orthotropes pour la mécanique des structures ou les milieux anisotropes en électromagnétique.

Couplage de Modèles

Le COMSOL Desktop® permet de travailler simultanément en 3D, 2D, 1D et 0D. Les opérateurs de couplage permettent de transformer une grandeur d'une dimension spatiale à une autre. Par exemple, une solution 2D peut être transportée sur une surface 3D ou extrudée dans un volume 3D. Cette fonctionnalité permet de configurer facilement les simulations impliquant différentes dimensions de géométrie. De plus, il est possible de coupler les systèmes d'équations algébriques, d'équations différentielles ordinaires (EDO) ou d'équations algébriques différentielles (EAD) – les modèles 0D – avec des modèles spatiaux 1D, 2D et 3D.

  • Equations Différentielles Partielles : Modélisation basée sur les équations des signaux électriques dans un cœur, permettant de résoudre des équations différentielles partielles, non linéaires et temporelles. Equations Différentielles Partielles : Modélisation basée sur les équations des signaux électriques dans un cœur, permettant de résoudre des équations différentielles partielles, non linéaires et temporelles.

Equations Différentielles Partielles : Modélisation basée sur les équations des signaux électriques dans un cœur, permettant de résoudre des équations différentielles partielles, non linéaires et temporelles.

Voir d'Autres Images »

Maillage Mobile ALE

COMSOL Multiphysics propose des fonctionnalités de maillage mobile avancées, basées sur la formulation arbitrary Eulerian-Lagrangian (ALE), qui permettent de définir la physique par rapport à un cadre de référence mobile. Il peut s'agir d'un cadre matériel ou spatial, selon les spécifications de la physique à l'œuvre. Cette technologie est également présente dans certains des modules complémentaires, lorsque les maillages mobiles sont couplés à d'autres physiques : interaction fluide-structure (Structural Mechanics Module et MEMS Module), corrosion (Corrosion Module), électrodéposition (Electrodeposition Module), électromécanique (MEMS Module) et écoulement diphasique (Microfluidics Module). Grâce à la fonctionnalité ALE de COMSOL Multiphysics, il devient également possible d'effectuer des simulations personnalisées en l'absence d'options prédéfinies.

Maillage et Types d'Eléments Finis

Retour au Début

COMSOL Multiphysics propose des outils de maillage automatique et semi-automatique, dont le maillage tétraédrique libre et le maillage extrudé. L'algorithme par défaut génère automatiquement un maillage tétraédrique pour les solides, et une combinaison maillage tétraédrique-maillage extrudé pour les fluides. L'utilisateur peut également définir une séquence de maillage pour contrôler la séquence de création du maillage. Une séquence de maillage permet d'utiliser conjointement des éléments tétraédriques, prismatiques ou hexaédriques et elle peut être pilotée par paramètres. De plus, l'import d'un maillage dans le format NASTRAN prend également en charge les éléments pyramidaux. Une fois le maillage importé au format NASTRAN, d'autres opérations basées sur les coordonnées peuvent être exécutées pour le raffiner au niveau du domaine, de la frontière et de l'arête.

L'approche multiphysique unique de COMSOL consiste à séparer la forme de la géométrie (en 3D : tétraédrique, prismatique, hexaédrique, pyramidale) des éléments finis à l'aide des «fonctions de forme des éléments finis». Cette façon de procéder garantit une flexibilité maximale. Chaque forme géométrique utilise des fonctions de forme du premier, du deuxième ou du troisième ordre, voire dans certains cas d'ordre supérieur, pour assurer la correspondance avec, respectivement, les éléments finis linéaires, quadratiques ou cubiques traditionnels. Les physiques utilisent pour la plupart les éléments finis de Lagrange (ou éléments finis nodaux isoparamétriques): transfert de chaleur, mécanique des structures ou électrostatique, notamment. La CFD utilise également des éléments spécialisés et des schémas de stabilisation numérique. L'électromagnétisme 3D fait appel à des éléments rotationnels de différents ordres (connu aussi sous le nom d'éléments d'arête ou vectoriel).

  • Maillage : COMSOL Multiphysics propose plusieurs méthodes de maillage, dont le maillage tétraédrique libre, le maillage extrudé et le maillage de couche limite. La figure montre une simulation d'écoulement avec des éléments d'ordre plus élevés. Maillage : COMSOL Multiphysics propose plusieurs méthodes de maillage, dont le maillage tétraédrique libre, le maillage extrudé et le maillage de couche limite. La figure montre une simulation d'écoulement avec des éléments d'ordre plus élevés.

Maillage : COMSOL Multiphysics propose plusieurs méthodes de maillage, dont le maillage tétraédrique libre, le maillage extrudé et le maillage de couche limite. La figure montre une simulation d'écoulement avec des éléments d'ordre plus élevés.

Modélisation Géométrique

Retour au Début

COMSOL Multiphysics propose des outils de modélisation géométrique en 1D, 2D et 3D, à partir d'un moteur géométrique COMSOL natif. Différentes primitives sont disponibles et il est également possible d'extruder des objets géométriques 2D en 3D. De plus, une révolution ou une extrusion peut être appliquée aux objets en 2D le long de courbes paramétrées. Les opérations booléennes (union, différence ou intersection par exemple) permettent de créer des formes plus complexes impliquant des ensembles de solides, de surfaces, de courbes et de points. Les fonctions de modélisation à main levée font appel aux surfaces et aux courbes paramétrées, ainsi qu'aux courbes interpolées. Les opérations géométriques sont toujours organisées selon une séquence dans l'arborescence du modèle. Le module complémentaire CAD Import Module et les produits LiveLink proposent des fonctions plus avancées de CAO. En renforçant les fonctionnalités de modélisation géométrique grâce au moteur géométrique Parasolid®, ils offrent une vaste gamme de formats d'import/export pour la CAO et favorisent l'interopérabilité de la CAO avec les principaux logiciels de CAO. La page des spécifications CAO répertorie la liste des fonctionnalités de modélisation géométrique et des formats d'import/export.

  • Modélisation Géométrique : COMSOL Multiphysics propose un moteur géométrique qui permet de créer des modèles géométriques paramétrés 1D, 2D et 3D. Le module CAD Import et les produits LiveLink pour la CAO proposent des fonctions plus avancées de modélisation géométrique. Modélisation Géométrique : COMSOL Multiphysics propose un moteur géométrique qui permet de créer des modèles géométriques paramétrés 1D, 2D et 3D. Le module CAD Import et les produits LiveLink pour la CAO proposent des fonctions plus avancées de modélisation géométrique.

Modélisation Géométrique : COMSOL Multiphysics propose un moteur géométrique qui permet de créer des modèles géométriques paramétrés 1D, 2D et 3D. Le module CAD Import et les produits LiveLink pour la CAO proposent des fonctions plus avancées de modélisation géométrique.

Méthodes Numériques à la Pointe de la Technologie

Retour au Début

COMSOL Multiphysics fait appel aux méthodes d'analyse numérique à la pointe de la technologie pour créer et résoudre les modèles. Les modules complémentaires utilisent différentes méthodes, comme la méthode des éléments finis, la méthode des volume fini, la méthode des éléments de frontière et les méthodes de suivi des particules, mais COMSOL Multiphysics privilégie la méthode des éléments finis. Différents types d'éléments finis sont disponibles et les éléments pour les physiques couplées sont générés automatiquement par le logiciel lors de la résolution. Cette méthode brevetée de génération «à la volée» des éléments finis autorise des couplages multiphysiques illimités, et ceci est un élément de différenciation unique de COMSOL Multiphysics.

Le logiciel exécute le calcul sur la base d'un contrôle des erreurs et le cas échéant avec un maillage adaptatif, à l'aide de différents solveurs numériques: solveurs directs et itératifs de matrice creuse, méthodes multigrilles algébriques et géométriques, et une grande variété de préconditionneurs. La configuration par défaut du solveur dépend des couplages physiques. L'utilisateur peut consulter cette configuration et définir manuellement les réglages de base. Le calcul parallèle multicœur (architecture à mémoire partagée) est disponible avec les solveurs et autres algorithmes de calcul avec n'importe quelle licence COMSOL. Le calcul en cluster et sous cloud sont possibles avec la licence réseau uniquement. Un groupe de solveurs peut être défini en séquence dans une étude. Une étude peut comporter plusieurs solveurs, par exemple pour les analyses stationnaires, de fréquence propre, fréquentielles et temporelles. Les modules complémentaires proposent des options de solveur supplémentaires pour, par exemple, les analyses pré-contraintes ou en petits signaux, et les analyses fréquentielles et temporelles couplées. L'analyse de sensibilité est intégrée dans COMSOL Multiphysics et une suite de solveurs d'optimisation est proposée dans le module complémentaire Optimization Module.

Modèles Paramétrés et Associatifs

Retour au Début

COMSOL crée des séquences afin de consigner toutes les étapes qui interviennent dans la création de la géométrie, du maillage, des études et de la configuration des solveurs, de la visualisation et de la présentation des résultats. Il est donc facile de paramétrer toute partie du modèle, puisqu'il suffit de changer un nœud dans l'arborescence du modèle et de relancer l'exécution des séquences. Le programme mémorise et applique une nouvelle fois toutes les autres informations et données du modèle. Par ailleurs, la géométrie et les paramètres de simulation sont liés par une connexion associative. Autrement dit, tout changement de la géométrie est propagé automatiquement à l'ensemble du modèle. Si vous préférez un environnement piloté par commandes, vous pouvez exécuter COMSOL Multiphysics en mode batch.

Modèles Paramétrés : Les modèles sont paramétrisables, avec des relations algébriques possibles entre paramètres. Les paramètres peuvent représenter des propriétés géométriques et des propriétés physiques.

  • Modèles Paramétrés : Les modèles sont paramétrisables, avec des relations algébriques possibles entre paramètres. Les paramètres peuvent représenter des propriétés géométriques et des propriétés physiques. Modèles Paramétrés : Les modèles sont paramétrisables, avec des relations algébriques possibles entre paramètres. Les paramètres peuvent représenter des propriétés géométriques et des propriétés physiques.

Variables, Expressions et Tables

Retour au Début

COMSOL Multiphysics est doté d'un interpréteur intégré pour les expressions mathématiques. Les expressions peuvent être attribuées aux variables pour utilisation ultérieure dans les propriétés matériaux, les conditions aux limites ou les sources. Autrement dit, aucun code supplémentaire n'est normalement requis pour adapter le logiciel à l'utilisation d'une expression personnalisée. Les variables de coordonnées x, y et z peuvent être utilisées pour les grandeurs fonction de l'espace, telles que les charges distribuées. De même, le t minuscule est réservé pour le temps. Il peut être employé dans des expressions afin de modéliser les impulsions à variation temporelle dans les simulations temporelles.

Plusieurs opérateurs sont proposés pour le lissage, la linéarisation ou la différentiation, notamment. Outre les modèles de fonctions intégrés, comme les impulsions gaussiennes et rectangulaires, il est possible soit de définir des fonctions à partir de données directement dans le COMSOL Desktop® soit de les lire à partir d'un fichier. Pour représenter les propriétés de matériau inhomogène, il est possible de référencer des propriétés sous la forme d'une fonction des coordonnées spatiales. Dans le cas d'une fonction d'interpolation, les tables numériques peuvent être remplacées par des données image aux formats graphiques les plus courants. Ce processus peut servir, entre autres, à faire correspondre les valeurs de pixels des images et les valeurs des propriétés matériaux. Il est également possible d'utiliser conjointement des expressions mathématiques et des appels de fonction pour obtenir des expressions composites basées sur ces deux types de données. La représentation des données de géométrie topographique passe par l'import de données DEM (modèle d'élévation numérique) et leur utilisation conjointe avec des surfaces paramétrées.

  • Variables et Expressions : Le COMSOL Desktop® permet de définir et d'utiliser des variables fonction des inconnues, de leurs dérivées, des coordonnées spatiales et du temps. Variables et Expressions : Le COMSOL Desktop® permet de définir et d'utiliser des variables fonction des inconnues, de leurs dérivées, des coordonnées spatiales et du temps.

Variables et Expressions : Le COMSOL Desktop® permet de définir et d'utiliser des variables fonction des inconnues, de leurs dérivées, des coordonnées spatiales et du temps.

L'Application Builder

Retour au Début

The Application Builder allows you to quickly create specialized and easy-to-use simulation apps based on your COMSOL Multiphysics models, for use by your colleagues and customers. The Application Builder desktop environment provides two important tools for creating apps: The Form Editor and the Method Editor. The Form Editor includes drag-and-drop capabilities for easily accessing and including user interface components such as input fields, graphics windows, and buttons. The Method Editor is a programming environment that allows you to modify the data structure representing a COMSOL Multiphysics model. In this editor, Java® code can be written to extend and enhance the user experience of a simulation app.

Applications can be created in the Windows® version of COMSOL Multiphysics® using any of the features and functionality from the simulation platform and its add-on products. These can then be run using either a license of COMSOL Multiphysics or COMSOL Server, which supports the add-on products that were used to create the original app.

Apps can be run from COMSOL Desktop® in the Windows®, Mac OS X®, and Linux® environments. Alternatively, they may be run using a standard web browser on platforms such as Windows®, Mac OS X®, iOS®, Linux®, and Android with a COMSOL Server license. In a Windows® environment, you can also run COMSOL® applications by connecting to COMSOL Server through an easy-to-install COMSOL® client, available for download from COMSOL’s website. COMSOL Server does not include the Application Builder, Physics Builder, and Model Builder tools that come with the COMSOL Desktop environment.

  • This model of a pacemaker electrode has been used to create an application that allows a user to virtually test different operating configurations on the device. This model of a pacemaker electrode has been used to create an application that allows a user to virtually test different operating configurations on the device.

Les API et le Physics Builder

Retour au Début

S'il se prête facilement à une personnalisation globale, l'environnement COMSOL Desktop® est également doté de différentes interfaces de programmation d'application (API). Incluse avec COMSOL Multiphysics, l'COMSOL® API for use with Java® permet de piloter le logiciel par programmation, à partir d'un code compilé, orienté objet. Le langage de calcul technique MATLAB® permet d'utiliser COMSOL Multiphysics dans LiveLink for MATLAB®. La prise en main dans l'COMSOL® API for use with Java® et LiveLink for MATLAB® est particulièrement simple, puisqu'il est possible d'enregistrer dans un fichier Java ou MATLAB un modèle créé dans COMSOL Desktop®.

COMSOL Multiphysics comprend le constructeur de physiques, qui permet de créer des interfaces physiques personnalisées, accessibles à partir du COMSOL Desktop®, en les dotant des mêmes présentation et apparence que les interfaces physiques intégrées. Le constructeur de physiques n'exige aucune programmation. En effet, vous définissez les composantes de la nouvelle interface utilisateur dans le COMSOL Desktop®, directement à partir de l'arborescence de construction des physiques.

Export des Résultats et Génération de Rapports

Retour au Début

Les résultats peuvent être exportés dans des fichiers texte au format .txt, .dat ou .csv. Avec LiveLink for Excel®, les résultats peuvent être exportés au format Microsoft® Excel® .xlsx. Les images peuvent être exportées dans les formats graphiques les plus courants et les animations au format GIF animé, Adobe® Flash ou AVI. Pour en savoir plus sur les formats d'exportation de fichier.

Les rapports récapitulatifs du modèle de simulation peuvent être exportés au format HTML (.htm, .html) ou Microsoft® Word® (.doc). Trois formats sont proposés par défaut : Bref, Intermédiaire ou Complet. Il est toutefois possible de créer des rapports personnalisés à partir des différentes parties de l'arborescence du modèle.

Génération de Rapports : Les rapports récapitulatifs de la simulation peuvent être générés au format HTML ou Word®.

  • Génération de Rapports : Les rapports récapitulatifs de la simulation peuvent être générés au format HTML ou Word®. Génération de Rapports : Les rapports récapitulatifs de la simulation peuvent être générés au format HTML ou Word®.

Visualisation et Post-traitement des Résultats

Retour au Début

Les fonctionnalités de visualisation comprennent différents types de graphiques dont les tracés de surface, en coupe, en isosurface, en flèche et en ligne de courant. Loin de se limiter aux quantités intégrées, la visualisation peut être étendue par l'utilisation de quantités physiques composites. Il suffit alors d'entrer les expressions mathématiques dans les variables de champ inconnus, ainsi que leurs dérivées. Il est ainsi possible de visualiser toutes les quantités qui présentent un intérêt pour les résultats de la simulation. COMSOL Multiphysics propose également toute une gamme d'outils de post-traitement pour l'évaluation et l'intégration. Ces outils permettent de calculer la valeur maximale, minimale, moyenne ou intégrée de toute quantité ou de quantités composites, dans un volume, sur une surface, le long d'une arête incurvée et au niveau d'un point.

Visualisation : Les outils de visualisation intégrés comprennent des graphiques de surface, en coupe, d'isosurface, de plan de coupe,de flèche et de ligne de courant, ainsi que les graphes. La figure montre le niveau de pression acoustique dans un silencieux d'automobile sous la forme d'un graphique de surface en couleur (en haut), et affiche également un graphique de perte de transmission selon la fréquence (en bas).

  • Visualisation : Les outils de visualisation intégrés comprennent des graphiques de surface, en coupe, d'isosurface, de plan de coupe,de  flèche et de ligne de courant, ainsi que les graphes. La figure montre le niveau de pression acoustique dans un silencieux d'automobile sous la forme d'un graphique de surface en couleur (en haut), et affiche également un graphique de perte de transmission selon la fréquence (en bas). Visualisation : Les outils de visualisation intégrés comprennent des graphiques de surface, en coupe, d'isosurface, de plan de coupe,de flèche et de ligne de courant, ainsi que les graphes. La figure montre le niveau de pression acoustique dans un silencieux d'automobile sous la forme d'un graphique de surface en couleur (en haut), et affiche également un graphique de perte de transmission selon la fréquence (en bas).

Vérification et optimisation des simulations

Retour au Début

COMSOL Multiphysics est une plate-forme flexible qui permet aux utilisateurs de modéliser leurs conceptions sous tous les aspects physiques pertinents. Les utilisateurs chevronnés peuvent aller plus loin et appliquer leurs connaissances au développement de solutions personnalisées, propres à leurs spécifications uniques. L'environnement de modélisation tout en un de COMSOL donne à l'utilisateur toute la confiance nécessaire pour créer le modèle adéquat avec la précision du monde réel.

Certaines caractéristiques de COMSOL prennent tout leur sens à l'usage, à commencer par la compatibilité. Pour COMSOL, tout type de simulation inclus dans la suite de produits doit pouvoir être couplé à un autre. Cette stricte spécification reflète les phénomènes du monde réel. Dans la nature, par exemple, l'électricité produit toujours des effets thermiques, or ces phénomènes sont totalement compatibles. Garantie de cohérence pour les modèles multiphysiques, la compatibilité est également une source de tranquillité d'esprit. En effet, l'utilisateur n'aura plus à craindre de créer un modèle déconnecté.

L'adaptabilité est un autre point fort du COMSOL Desktop®. Si le modèle doit évoluer, il en va de même du logiciel. Si un autre effet physique s'impose, il suffit de l'ajouter. Si l'un des paramètres du modèle exige une formule mathématique, il suffit de la saisir. Grâce à certains outils spécifiques, comme la géométrie paramétrée, le maillage interactif et les séquences de solveurs personnalisées, l'adaptation aux spécifications du projet se fait tout en douceur. Le COMSOL Desktop est un environnement intrinsèquement flexible qui facilite les analyses et simplifie la configuration et l'exécution de scénarios hypothétiques. L'optimisation du modèle, jusqu'au moindre détail, signale le passage au niveau de production. Les balayages de paramètres et les fonctions objectif pour l'optimisation sont exécutés directement dans l'interface utilisateur. COMSOL Multiphysics est de bout en bout un outil complet de résolution des problèmes.

Trademarks

COMSOL, COMSOL Multiphysics, COMSOL Desktop, COMSOL Server, and LiveLink are either registered trademarks or trademarks of COMSOL AB. MATLAB is a registered trademark of The MathWorks, Inc. Microsoft, Excel and Windows are either registered trademarks or trademarks of Microsoft Corporation in the United States and/or other countries. Java is a registered trademark of Oracle and/or its affiliates. Parasolid is a registered trademark of Siemens Product Lifecycle Management Software Inc. or its subsidiaries in the United States and in other countries. Mac, Macintosh and OS X are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. Linux is a registered trademark of Linus Torvalds. Android is a trademark of Google Inc. iOS is a registered trademark of Cisco in the U.S. and other countries. NASTRAN is a registered trademark of NASA. All other trademarks are the property of their respective owners, and COMSOL AB and its subsidiaries and products are not affiliated with, endorsed by, sponsored by, or supported by those, or the above, non-COMSOL trademark owners. For a list of such trademark owners, see www.comsol.com/trademarks.

Analysis of Subsea Umbilicals and Cables

Optimized Heating Process with Uniform Coating

Shape Changing Lubricants

Analysis and Simulation of Rock Properties

Laser Heating of a Silicon Wafer

Using Meshing Sequences

Micromixer - Cluster Version

Flow Past a Cylinder

Tuning Fork

Micromixer

Joule Heating of a Microactuator - Distributed Parameter Version

Tubular Reactor with Nonisothermal Cooling Jacket